Accueil
  • Diapo
  • Diapo
  • Diapo
  • Diapo
TOURISME

Château d'Ardèche : Château de Verchaüs - Viviers

Château de Verchaüs - Viviers - Pour un lieu artistique partagé et mutualisé

Le château de Verchaüs situé à Viviers en Ardèche appartient au patrimoine des entreprises Lafarge. Ancienne demeure d’Auguste Pavin De Lafarge, il fut édifié à la fin du 19e siècle (plus exactement entre 1880 et 1883). Le Château n’est pas un monument autonome. Il s’inscrit dans un ensemble patrimonial al­lant de la carrière Lafarge à la Cité Blanche (ancienne cité ouvrière). Le château s’étage sur trois niveaux et la tour contiguë au nord en comporte quatre. Des dépendances ainsi qu’une Chapelle y sont attenantes, le tout sur 2 hectares et 32 ares de terrain.

Le Château comme la cité Blanche sont des lieux imprégnés de l’histoire de la commune de Viviers mais également des communes voisines. En effet nom­breux sont ceux qui sont passés par ces lieux et en ont été marqués : travailleurs dans les carrières, familles de travailleurs, commerçants de la cité ou encore domestiques, jardiniers et habitants des différentes demeures Lafarge. Le pa­trimoine Lafarge, son château, sa cité et ses alentours sont des lieux chargés de mémoire, de souvenirs. Les origines de Lafarge sont nobles et anciennes, son passé est emprunt de tous ceux qui y ont vécus et ont participé à son évolution.

Le château de Verchaüs, fut construit au milieu d’un parc boisé, proche de la montagne. Le nom de Verchaüs signifierait « Versant chaud » en patois (l’été il était possible de privilégier les pièces du coté le plus frais, celui de la vallée.

Le château de Verchaüs était un lieu très vivant, la famille y logeait, de nom­breux domestiques y travaillaient, des réceptions et des diners y étaient orga­nisés. En effet, en plus de ses activités professionnelles, Auguste menait une carrière politique. Il fut élu au conseil général en 1889, puis réélu régulièrement jusqu’à son décès en 1927. Tout au long de sa vie, il reçu régulièrement, dans sa demeure vivaroise des nobles, des personnalités politiques et des riches industriels. Ce lieu était le théâtre d’enjeux importants pour l’entreprise Lafarge et le bassin vivarois.

Aujourd’hui, de la cité blanche aux anciennes demeures de la famille Pavin de Lafarge ce patrimoine doit être sauvegardé.

En 2005, par convention avec la société Lafarge et la Mairie de Viviers, nous nous sommes installés au château. A notre arrivée le château était abandonné depuis plus de 25 ans. 

Depuis sa création, le Collectif du Château de Verchaüs s’est, entre autre, donné pour mission de rénover ce lieu de mé­moire pour créer un pôle mutualisé de création et de déve­loppement artistique.

L’ensemble des associations oeuvre avec peu de moyens pour restaurer l’ancienne demeure de la famille Lafarge et lui donne une seconde vie. La mutualisation des compétences, la solidarité et la persévérance des structures ont déjà per­mis de nombreuses avancées, aussi bien dans la restauration que dans la structuration d’un collectif fort.
Château de Verchaüs - Viviers

Présentation du Collectif du Château de Verchaüs


Pourquoi un collectif ?
Le fonctionnement d’un projet collectif passe par une gestion et un encadrement administratif. C’est pourquoi, nous avons créé une structure juridique associative ayant pour mission la gestion du lieu et son développement.

Les structures rassemblées au Château, de façon solidaire, encouragent des modes de gouvernance démocratique et inventent des formes innovantes d’entreprendre collectivement.

Le château regroupe depuis septembre 2005 différentes structures ayant pour point commun d’oeu­vrer de façon complémentaire dans les domaines culturel, artistique et environnemental.

Elles mutualisent leurs énergies et leurs compétences, afin de rénover un lieu de travail commun des projets communs, comme la rénovation de ce lieu et sa valorisation. La structure du CCV est née de cette envie de faire ensemble, d’entreprendre des projets collectivement.

Mais comment créer et échanger à neuf, quand chaque structure est prise par ses propres activités ?
C’est le rôle de l’association du Collectif : réfléchir sur des sujets aussi diversifiés que le projet de rénovation du lieu, la gestion du site et la coordination entre les structures afin de faire de ce lieu un terrain d’expérimentation et de rencontres au service de la culture, du spectacle vivant et du déve­loppement durable.

Le Château est donc un lieu de travail partagé, mutualisé. Chaque structure a son bureau ou/et son espace de stockage et gère ses activités. Les domaines d’actions de chaque entité se mêlent souvent mais le développement de chaque structure est indépendant vis-à-vis des autres. Fort de ce poten­tiel, des projets communs sont mis en oeuvre ayant pour intérêt le développement et la reconnais­sance du lieu.

Les objectifs du collectif
• la rénovation et la valorisation du château et de ses associations pour en faire un lieu culturel dynamique.
• des économies d’échelle sur le fonctionnement (énergie, logistique, moyens de communication, matériel …).
• développer des projets collectifs (portes ouvertes, « rendez-vous à l’atelier », création d’événements ponctuels…).
• fédérer, mutualiser des compétences et des savoir-faires, la mise en réseau, la visibilité du potentiel associatif du bassin Vivarois,.
• accueillir de nouvelles structures artistiques.
• donner une meilleure lisibilité et une plus grande crédibilité vis-à-vis des partenaires et des institutions..

Château de Verchaüs - Viviers

Le collectif : comment ça marche ?
Le château est mis à la disposition du CCV pour 20 ans renouvelable par convention avec l’entreprise Lafarge et la commune de Viviers.

Chaque association intégrant le lieu devient membre du conseil d’administration du CCV : elle dé­signe au sein de sa structure une personne pour la représenter. Chaque structure membre du conseil d’administration possède une voix.

De fait l’ensemble des structures participent à la gestion et au développement du lieu.

Financièrement, le CCV sert de « pot commun ». Chaque structure adhère annuellement au CCV et verse une participation aux frais mensuelle en fonction de la superficie qu’elle utilise.

Des quotients ont été mis en place suivant les espaces utilisés (bureau, espace de stockage, ateliers…). C’est ce pot commun qui permet le financement des travaux de rénovation et l’embauche de personnel.

Aujourd’hui, le Château de Verchaüs est un projet autofinancé. Néanmoins, nous avons reçu des aides dans le cadre de recrutement en CUI-CAE.

Nous sommes donc en recherche d’aides complémentaires, qu’elles soient matérielles ou finan­cières pour poursuivre le développement de ce lieu.

L’association du CCV se charge
• d’assurer les bâtiments et de les restaurer,
• de signer des conventions avec chaque structure occupante,
• d’établir un « règlement intérieur » ainsi qu’une charte d’engagement et de les faire respecter par les occupants,
• de collecter une participation aux frais d’entretien et de fonctionnement,
• du règlement des charges (électricité, eau, travaux de rénovation, matériel, bois de chauffage, assurance…),
• de valoriser le lieu et ses associations,
• rechercher des partenariats et des aides financières ou matérielles,
• mettre en oeuvre de projets artistiques,
• de communiquer sur l’ensemble des activités du château.

Les structures qui composent le collectif
Le CCV permet donc le regroupement de structures qui en s’installant au Château ont un impact sur la vie économique locale. Elles créent des emplois, les salariés ou les indépendants vivent sur le bassin Vivarois ou ses proches communes. Elles contribuent donc au développement économique de leur territoire.

La rénovation progressive de nouveaux espaces a permis au Collectif d’accueillir de nouvelles struc­tures et artistes en 2012.

2012 : Erik Pitout artiste peintre et Silvann Plummer Marionnettiste.

Début 2013 : Sébastien Lhommeau chargé de production et de diffusion pour la compagnie Mauvais Coton.

Château de Verchaüs - Viviers

Le Château de Verchaüs en développement

Une restauration progressive
Le collectif du Château, oeuvre depuis septembre 2005 pour la rénovation du Château de V erchaüs. Quand le collectif s’est vu mettre à disposition ce lieu, il était clairement inexploitable en l’état. Nous rappelons que ce lieu a été abandonné pendant 25 ans.

La première tranche de travaux s’est donc concentrée sur un grand nettoyage, l’installation de l’eau et de l’électricité ainsi que sur la fermeture du lieu (fenêtre, porte d’entrée, grille...) pour mettre en sécurité nos outils de travail.

Parallèlement et progressivement nous avons commencé à investir nos locaux respectifs en réali­sant la rénovation des bureaux : fermeture des portes, peinture, téléphone, réseau électrique et sanitaire.

Les premiers investissements ont été assumés par les structures qui lançaient le projet.

Dans une deuxième tranche nous avons travaillé à la remise en état de différentes pièces du 1e étage du château. Elles servent de bureaux et de salle de réunion. Puis la réfection de différentes pièces communes. La cuisine, la salle de bain ou encore les toilettes sont, aujourd’hui terminées.

Nous sommes donc passés par différentes phases de travaux faisant appel à tout type de compé­tences et tout corps de métiers.

Nous avons souhaité travailler dès le début du projet dans une dynamique d’économie solidaire et partenariale et avons ainsi développé en 2012 :

• Quelques chantiers bénévoles sur lesquels une vingtaine de personnes ont restauré et entretenu le château et son parc. Ces travaux ont eu lieu grâce à l’engagement des bénévoles de chaque structure du château.

• La mise en place d’une convention sur deux ans avec le Centre de Formation Professionnelle Forestière (CFPF) Mise en place avec L’ADSEA du Teil, (association de prévention spécialisée) d’accueil de jeunes venant travailler sur quelques chantiers. Il s’agit de jeunes bénéficiant d’un accompagnement social et éducatif. Les éducateurs cherchent à valoriser les compétences des personnes.


Création d’emplois
Le CCV a créé deux emplois depuis 2008 en contrat aidé et poursuit cette dynamique avec l’em­bauche d’une nouvelle coordinatrice en avril 2012 et d’un factotum en mai 2012.

En 2008, le CCV a recruté Jean Louis Crépiat au poste de factotum afin de gérer la conciergerie (ac­cueil des personnes, des livraisons, ouverture et fermeture des portes…), la réfection du château, la coordination des travaux en relation avec le CA, la gestion du bois de chauffage, l’entretien des espaces verts, la maintenance et l’entretien général des locaux.

La partie la plus importante de son travail a été consacrée à la rénovation du château.

Jean Louis Crépiat a dans un premier temps bénéficié d’un contrat d’avenir (CAV) de janvier 2008 à janvier 2010 durant deux ans puis d’un contrat unique d’insertion (CUI) jusqu’en juillet 2011.

En mai 2012, le CCV a recruté Emmanuel Soares au poste de factotum. Dans une logique d’échange et afin d’aider Emmanuel Soares à mener à bien ses missions, il a pu bénéficier de formations en interne (peinture à la chaux, plomberie…)

En 2010, notre réflexion s’est portée sur le développement du lieu. Chacun des membres du conseil d’administration du CCV travaille à temps plein sur les projets de leurs structures respectives. Le conseil d’administration du château imagine, donne naissance aux projets et supervise, mais il nous fallait un relais opérationnel pour suivre les projets et les mener à terme. Pour mener à bien les dif­férents projets du Collectif et coordonner leur réalisation globale, nous avons recruté une coordina­trice. Le Collectif a signé conjointement avec le Conseil Général et l’État via l’ANPE un contrat d’aide à l’embauche « passerelle » (CAE passerelle) pour un an.

Embauché d’Août 2010 à Juillet 2011, Manon Meycelle a travaillé pour le collectif en assurant la coordination des activités, le développement du lieu et la mise en place d’une communication ex­terne (réalisation d’un site internet).

Tout comme M. Jean Louis Crépiat, elle a bénéficié du même soutien en formation, entourée et accompagnée dans ses missions par l’ensemble du CA qui constitue un groupe de personnes res­sources importantes pour la réalisation de l’ensemble de ses missions.

D’avril 2012 à juillet 2013, Lucile Aubry a été recrutée au poste de coordinatrice.

Depuis septembre 2013, c’est Nelly Chassaing qui prend la suite de son poste.

Depuis 2008 nous avons donc créé deux emplois pour rénover le château, notre lieu de travail et

Mise en oeuvre d’actions culturelles
Dans une démarche d’ouverture, le Collectif du Château de Verchaüs s’emploie à développer des actions culturelles diverses. Ces évènements organisés tout au long de l’année favorisent ren­contres, échanges et permettent de tisser un lien durable avec les acteurs locaux et la population.

Château de Verchaüs - Viviers

>>> Rendez-vous à l’atelier <<<
Le Collectif du Château de Verchaüs a organisé le week-end du 13 & 14 octobre 2012 les Jour­nées Portes Ouvertes du Château. Cet évènement s’est déroulé dans le cadre des « Rendez-vous à l’atelier » organisé par la région Rhône Alpes et mise en oeuvre par la MAPRA (Maison des Arts Plastiques en Rhône-Alpes). Pour les artistes et structures du Château il s’agit d’un temps fort pendant lequel leurs ateliers et bureaux sont ouverts au public, leur permettant d’exposer leurs créations et montrer leur savoir faire.

Les visites du château organisées par le CCV ont permis au public de se rendre compte de l’avance­ment et de l’ampleur des futurs travaux à accomplir. Les lieux insolites du Château ont pu être visités par le public comme les combles restés à l’état brut, le bassin du Parc, l’occasion pour nombre de vivarois de pénétrer dans un lieu où leurs parents ou grands-parents ont travaillé.

Lors de cet évènement la population locale a pu découvrir un spectacle gratuit, original et accessible à tous présenté par la compagnie La Brunante (en co-création avec la compagnie Daruma).

Cette année ce rendez-vous est renouvelé hors du cadre de la MAPRA, et aura lieu les 19 et 20 oc­tobre 2013.

>>> Accueil d’artistes en résidence <<<
En collaboration avec l’association Pas ce soir du collectif, nous avons accueilli en 2012 la compagnie La Fugue. Notre lieu nous permet d’accueillir des équipes de 5 à 8 personnes. Suivant les projets de création nous travaillons avec la commune de Viviers pour une mise à disposition du Théâtre.

Nous collaborons également avec les associations locales qui ont besoin d’héberger des artistes dans le cadre de leur activité.

>>> Evènement en mai <<<
Cet évènement diffère des journées portes ouvertes dans la mesure où les artistes et les associations n’accueillent pas les visiteurs dans leur atelier ou bureau. C’est une action collective, et non une exposition personnelle.

L’évènement se situe dehors, chacun investissant le parc par des installations, démonstrations, interventions... sur une thématique commune mais différente d’année en année pour le plus grand plaisir des spectateurs.

Le public chemine ainsi d’un aménagement à l’autre, découvrant une partie du parc.

Le collectif gère et organise toute la logistique de l’évènement.

La journée se clôture par la vidéo projection d’un film documentaire diffusé à la tombée de la nuit.

>>> Ateliers croisés <<<
Sur deux journées, quatre structures du collectif accueillent un groupe d’une vingtaine de personnes (enfants, collégiens, lycéens, adultes d’une structure ou d’une institution....).

Ces participants sont répartis en 4 groupes de 5 personnes. Ces groupes auront chacun quatre fois une demie journée d’initiation à l’activité proposée par les artistes et associations.

Les perspectives du Château de Verchaüs
Poursuivre et développer nos partenariats avec les associations locales :

• Partenariat avec le centre de formation Olivier de Serre et le Centre International de Construction et du Patrimoine (CICP) de Viviers.

• Mise en place de nouveaux chantiers avec L’ADSEA (association de prévention spécialisée).

• Mise en place du partenariat avec le centre de formation professionnelle forestière de Châteauneuf du Rhône.

Château de Verchaüs - Viviers

>>> Développer l’implantation de structures artistiques supplémentaires
L’accueil de structures supplémentaires permet de faire des économies sur le fonctionnement du lieu mais aussi sur les activités de chacun (énergie, logistique, moyens de communication, matériel mis en commun…).

Il permet également de développer nos objectifs de mutualisation et de valorisation du lieu, de le rendre vivant, de partager, de faire ensemble autrement.

Dans cet objectif, nous poursuivons nos travaux de rénovation de pièces pour l’accueil de nouvelles structures.

Création d’ateliers d’artistes
Aujourd’hui nous envisageons la rénovation du rez-de-chaussée pour la création d’ateliers d’artistes plasticiens. Cette réflexion vient en partie d’une des artistes présente sur le lieu qui en tant qu’artiste mosaïste aurait besoin d’un espace en « pas de porte » ce qui n’est pas le cas à ce jour et qui n’est pas sans poser quelques problèmes pratiques.

Les grandes pièces du rez-de-chaussée pourraient répondre à ce besoin en étant restaurées.

Nous envisageons l’entière réfection des futurs ateliers du rez-de-chaussée sur 2013 et 2014 ainsi que la réfection de 2 pièces supplémentaires au 2e étage.

>>> Développer l’accueil ponctuel de structures associatives
Nous souhaitons développer l’accueil d’associations culturelles sur le bassin Vivarois et la vallée du Rhône.

Nous travaillons actuellement au développement de partenariats avec les communes environnantes ou les associations qui ont des besoins ponctuels en locaux.

En effet la demande du secteur associatif ayant des besoins en locaux s’accroît.

Ces derniers payent une participation au frais et adhérent à l’association.

Néanmoins, si l’accueil ponctuel d’associations ou d’artistes permet un auto-financement non négli­geable il ne suffit pas à financer totalement le développement de nouveaux travaux. C’est pourquoi nous ferons appel au bénévolat et au don de matériel…

Développement d’une communication propre au Collectif :
• Développer la signalétique et embellir l’entrée du château.

• Développer l’identité visuelle du Collectif pour que celui-ci soit plus reconnaissable et pouvoir ainsi développer des supports de communication.

• Faire évoluer le site Internet « chateaudeverchaus.com » pour qu’il devienne un outil de promotion collaboratif.

>>> Rechercher des aides financières ou matérielles pour le développement de nos projets

• Aides et financements Publics :
Depuis sa création, le collectif du Château a fonctionné en autofinancement par choix dans un premier temps et puis par manque de structuration dans un deuxième temps.

Aujourd’hui nous nous sentons plus aptes à défendre et développer notre projet car convaincus d’une part de l’utilité de « faire ensemble » et d’autre part du besoin de structures culturelles ou d’artistes ayant besoin d’espaces pour travailler, créer.

Un dossier a été envoyé à la commune de Viviers, au Pays d’Ardèche Méridionale et à la communauté de communes DRAGA.

• Aides et financements privés :
La mise en place de supports de communication permettra le lancement d’une campagne de mécénat auprès d’entreprises et de particuliers.

Un appel au don sera diffusé aux entreprises et à la population pour récolter des matériaux ou du matériel qui nous permettront d’avancer dans la restauration du Château.

Infos / Renseignements : 
Château de Verchaüs
2823 RD 86
07220 Viviers (Ardèche)
04 75 50 61 79

MOTS-CLÉS
Ardèche plein sudChâteaux d'ArdècheGuide Touristique
EN ARDÈCHE
CENTRE CULTUREL LES QUINCONCES
Association
MAISON DE LA PRESSE AUBENAS
Culture & Multimedia
OLIVIER TAXI - Aubenas, Ucel, Vinezac
Taxi & TAP
PETITES ANNONCES
50 €
rosieres
1200 €
Vals-les-Bains
faire proposition. €
aubenas
>> Voir toutes les annonces <<
GITES EN ARDECHE
190 allée des Chênes
07150 Salavas
Chapelèche
07190 Gluiras
L’Astic
07150 Vagnas
>> Gites Ardèche <<
AU CINEMA
MAIS VOUS ÊTES FOUS
De Audrey Diwan.
Avec Pio Marmai, Céline Sallette, Carole Franck.
Durée : 1h 35min (FR)

THE DEAD DON'T DIE
De Jim Jarmusch.
Avec Bill Murray, Adam Driver, Chloë Sevigny.
Durée : 1h 43min (VF)
ALADDIN
De Guy Ritchie.
Avec Will Smith, Mena Massoud, Naomi Scott.
Durée : 2h 09min (VF)

DOULEUR ET GLOIRE
De Pedro Almodóvar.
Avec Antonio Banderas, Asier Etxeandia, Leonardo Sbaraglia.
Durée : 1h 52min (VF)
GODZILLA II ROI DES MONSTRES
De Michael Dougherty.
Avec Vera Farmiga, Kyle Chandler, Millie Bobby Brown.
Durée : 2h 12min (VF)

X-MEN : DARK PHOENIX
De Simon Kinberg.
Avec Sophie Turner, James McAvoy, Michael Fassbender.
Durée : 1h 54min (VF)
LE JEUNE AHMED
De Luc Dardenne, Jean-Pierre Dardenne.
Avec Idir Ben Addi, Olivier Bonnaud, Myriem Akheddiou.
Durée : 1h 24min (VF)

MONROVIA, INDIANA
De Frederick Wiseman.
Avec
Durée : 2h 23min (VF)
>> Voir le programme <<

Publicité sur Planète-Ardéchoise.com

Planète Ardéchoise vous aide à communiquer
En savoir +

Informations Utiles

Contactez-nous
Annoncer un événement
Mentions légales
C.G.U.
Modalités de publication de vos avis
Restaurants en Ardèche
Partenaires
PLANETE-ARDECHOISE.COM
Conception DIABOLICOM
1 Chemin de côte chaude 07600 Vals les Bains
Tél : 04 26 62 20 36
Copyright © 2010 - 2019 • Tous droits réservés
 
LES MANDRINOTS - Rock Celtique
CHARPENTES, COUVERTURES - JC GLEYSE
In&Fi Crédits Aubenas
COMITÉ FOIRE ET SALON ARDECHE
CULTURELA franchisé FNAC et COLOR'I
SALON SOLANGE COIFFURE
SYLVAIN AGENCEMENT
AC COUTURE
SARL DIABOLICOM
ASA ARDECHE
NADI YOGA, CONSTELLATIONS, REIKI à L'ESPACE SAMA
MAISON DE LA PRESSE AUBENAS
SABATON
CENTRE CULTUREL LES QUINCONCES
BOUCHERIE, CHARCUTERIE - EVESQUE CHRISTIAN
RISK SOLUTIONS Meyssonnier Assurances
OLIVIER TAXI - Aubenas, Ucel, Vinezac
PATISSERIE DIDIER LAURENT
DENIS BECAUD - Le Gentleman Troubadour
LES STORES DU VIVARAIS
MIROITERIE VIVARAISE
Photo Guide