En renseignant votre adresse mail vous acceptez de recevoir nos actualités. Vous pouvez à tout momment vous désinscrire à partir du lien intégré dans la newsletter. Politique de confidentialité
Accueil
  • Diapo
  • Diapo
  • Diapo
  • Diapo
  • Diapo
  • Diapo
LITTERATURE

LIVRE ARDÈCHE : LES CHEMINS DE L’EXIL (trilogie)

LIVRE ARDÈCHE : LES CHEMINS DE L’EXIL (trilogie) - Gérard René Evrard :

Trois années d’écriture, de corrections, de réécritures et de mises en page, avec, en permanence, l’incertitude quant à la finalité d’un tel ouvrage. L’aboutissement, ce sont trois tomes. L’un de 263 pages, le second de 313 pages et le dernier de 335 pages. Soit au total pour cette trilogie plus de 900 pages lues et relues maintes et maintes fois.

Certes, au cours de ces ans, j’écrivis bien d’autres textes, une centaine de poèmes dont quatre-vingt sont aujourd’hui édités, et un autre roman qui paraîtra courant 2015. Mais une extrême volonté, plus forte que la fatigue et que l’usure du temps, vint à bout de toutes les difficultés rencontrées. Et elles furent nombreuses. Car écrire une trilogie de cette envergure, impose beaucoup de rigueur, tant dans la lettre, que dans l’évocation des faits, qui, rappelons-le, sont parfaitement authentiques.

Lorsque je donnai ce nom au premier volume : « Le Grand Voyage », j’ignorais quelle serait la suite de cette trilogie, mais je savais déjà que celle-ci s’appellerait « Les Chemins de L’exil ». Je voulais témoigner, presque banalement, de ce que fut ma vie d’homme, reclus au sein d’une magnifique propriété que je créai : la mienne.  Propriété dont je fus expulsé le 5 mars 2007…  

Dans le second tome, « Le Mal des Mauves », j’ai explicité ce que furent les prémisses d’une véritable dislocation familiale, et ses conséquences intrinsèques. Si l’écriture du premier volume est sereine, celle du second s’amplifie dans des détails parfois sordides, presque hitchcockiens.  

Enfin, le troisième volume, doté d’une lettre incisive,  est une éclatante démonstration de l’incapacité du système judiciaire français en matière familiale. Là, l’auteur jette du vitriol aux faiseurs de scandales et de drames familiaux qui pavoisent dans les sphères judiciaires. Sous le titre : « Les Palais de L’injustice », titre qui fut plébiscité par une très large majorité d’internautes, j’ai voulu démontrer, et j’y suis parvenu, que les  affaires judiciaires sont parfois entachés d’authentiques fourberies, falsifications, fausses attestations et vrais mensonges. Ce sont les justiciables, tous confondus, qui en souffrent moralement et financièrement.

Ce témoignage pourrait-il servir la cause de l’humanité… ?

Enfin, depuis cette année 2007, outre cette trilogie, j’ai édité un essai : « L’amiante, ils savaient », un roman autobiographique : « Les fleurs de la nuit », et, conjointement avec Danielle Guéant, deux recueils de poèmes : « D’Amour et d’Ardèche » et « Fleuraison poétique ».  

+ D'Infos / Renseignements : 
Pour me joindre : gr.evrard@orange.fr, ou au 09 72 99 14 78.
L’auteur : Gérard René Evrard.

Retrouvez un autre article sur Gérard René Evrard sur Planète Ardéchoise ICI. 

EN ARDÈCHE
CENTRE CULTUREL LES QUINCONCES
Association
Groupement Forestier de Sainte Marguerite
Groupement Forestier
CHARPENTES, COUVERTURES - JC GLEYSE
Construction
GITES EN ARDECHE
Tardonondette
07170 Mirabel
260 impasse du plot
07380 Meyras
190 allée des Chênes
07150 Salavas
>> Gites Ardèche <<
PLANETE-ARDECHOISE.COM
Conception DIABOLICOM
1 Chemin de côte chaude 07600 Vals les Bains
Tél : 04 26 62 20 36
Copyright © 2010 - 2024 • Tous droits réservés
 
ASA ARDECHE
CENTRE CULTUREL LES QUINCONCES
Groupement Forestier de Sainte Marguerite
LES STORES DU VIVARAIS
DENIS BECAUD - Le Gentleman Troubadour
SABATON
COMITÉ FOIRE ET SALON ARDECHE
OLIVIER TAXI - Aubenas, Ucel, Vinezac
SARL DIABOLICOM
AC COUTURE
MIROITERIE VIVARAISE
CHARPENTES, COUVERTURES - JC GLEYSE
AADEVE - accompagnement actif au développement de l'entreprise
Photo Guide