Accueil
  • Diapo
  • Diapo
TOURISME

PRIVAS : PRÉFECTURE DE L'ARDÈCHE

Privas : La Préfecture de l’Ardèche

Située à 30 minutes de Valence, 2 heures de Marseille et 6 heures de Paris en voiture, Privas est la Préfecture de l’Ardèche.
Les Privadois et les Privadoises sont les habitants de la moins peuplé des préfectures de France avec moins de 10 000 habitants.

Privas est avec Aubenas la capitale du marron glacé et de la crème de marrons.

La ville est située au pied du plateau du Coiron dans la vallée de l'Ouvèze, au cœur de l'Ardèche, à quelques kilomètres à l'ouest du Rhône.

Il est possible que le nom de la ville de Privas soit originaire du gaulois briva qui signifierait un pont ou un lieu de passage.


Histoire de la ville de Privas en Ardèche

Les premières traces de la ville sont attestées au hameau du Lac, où des fouilles archéologiques récentes ont mis au jour une villa du début de l'empire romain ainsi qu'une nécropole du Haut-Moyen Âge. Les moules à fausse monnaies découverts au XIXe siècle sur les pentes du Mont-Toulon ne suffisent pas pour extrapoler à un premier habitat antique.

Le bourg primitif de Privas s'est développé autour de l'église Saint-Thomas (place de la République), dépendant du prieuré de Rompon et de Cluny. Le château (castrum) de Privas n'est attesté qu'à partir du XIIIe Siècle et se situait à l'emplacement actuel du collège-couvent des Récollets. Ruiné en 1621 puis en 1629, il n'est reste rien.

Au XIIIe Siècle, la ville sortit de ses deux quartiers d'origine (Bize et Clastre) pour se développer sur le plateau à l'est dans deux nouveaux quartiers : Claux et Mazel.

Au XIIe siècle, Privas dépend de la seigneurie des Poitiers-Valentinois, comtes de Valence, lesquels rendent hommage aux comtes de Toulouse. Aymar de Poitiers, en 1281 et son fils en 1309, accordèrent une charte d’affranchissement à Privas, garantissant des droits économiques, fiscaux et militaires à la ville.

Au XVIe Siècle, la Réforme (mouvement religieux protestant) s'implanta profondément et rapidement à Privas. Au début, le mouvement fut populaire et un grand nombre de personnes de la noblesse et de la haute-bourgeoisie vivaroise  adhérèrent vite à ces idées. Privas joua un rôle de premier plan pendant les guerres de religion, devint un centre protestant important et un symbole de la résistance à la monarchie. Cela lui valut le titre de « Rempart de la Réforme ».

Une répression très dure fut organisée. Beaucoup d'habitants furent exterminés, certains fuirent à Genève. Cependant, malgré la répression, le mouvement s'étendit et pendant près de 70 ans, le culte catholique ne fut plus célébré à Privas, l'église fut même détruite en 1570. Un pasteur venu de Suisse organisa l'Eglise réformée de Privas. On parla alors de la ville comme de la Genève du pays. La garnison du roi fut refusée par la ville. Il n'y eut pas de massacre de la Saint-Barthélemy à Privas. Bien au contraire, dès que la nouvelle des massacres parvint à Privas, celle-ci se dressa.

En 1566, la baronnie de Privas fut divisée entre les deux filles de Diane de Poitiers, baronne de Chalencon et de Privas. C'est l'aînée qui obtint la seigneurie de Privas. Cette baronnie fut ensuite vendue à Jacques de Chambaud, chef protestant qui devint ainsi le premier seigneur huguenot de Privas. Paule de Chambaud, descendante d'une lignée de huguenots était courtisée par le seigneur de Lestrange catholique, seigneur de Boulogne et par le sire de Brison chef des huguenots, il en découla une nouvelle guerre qui nécessita l'intervention du Maréchal de Montmorency ' puis, en 1629 à la suite de la prise d’armes des protestants, la ville est assiégée par l’armée royale. Défendue par Montbrun avec 800 hommes, elle est prise et rasée.

En 1790, elle devint chef-lieu du département de l’Ardèche en alternance avec Annonay, Aubenas, Bourg-Saint-Andéol et Tournon-sur-Rhône. Elle fut également érigée en chef-lieu de district mais fut très vite rattachée au district du Coiron.

Les Monuments historiques de Privas en Ardèche

Privas possède trois monuments historiques
- Le Pont sur l’Ouvèze dit de Louis XIII est classé au titre des monuments historiques par arrêté du 9 mars 1923
- Une borne militaire gallo-romaine est classé au titre des monuments historiques  par arrêté du 26 septembre 1903
- La tour Diane de Poitiers, dont la porte et tourelle d'escalier sont inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du 5 avril 1935

Autres lieux de Privas en Ardèche

- La Porte aux diamants
- Le couvent des Récollets
- Le belvédère du Mont-Toulon, volcanique, porte une Piéta monumentale, sculpture de Carlo Sarrabezolles
- Le hameau médiéval de la Tour du Lac
- La chapelle de Lubilhac
- Hôtel de ville de Privas (1937)




- Monument aux morts de la Résistance

Source wikipédia

MOTS-CLÉS
Ardèche plein coeurGuide Touristique
EN ARDÈCHE
LES MANDRINOTS - Rock Celtique
Animation
CHARPENTES, COUVERTURES - JC GLEYSE
Construction
SALON SOLANGE COIFFURE
Mode & Beauté
PETITES ANNONCES
1 €
JOANNAS
550 €
AUBENAS
1300 €
ROCHER
>> Voir toutes les annonces <<
GITES EN ARDECHE
Quartier Le Pestrin
07380 Meyras
260 impasse du plot
07380 Meyras
Chapelèche
07190 Gluiras
>> Gites Ardèche <<
PLANETE-ARDECHOISE.COM
Conception DIABOLICOM
1 Chemin de côte chaude 07600 Vals les Bains
Tél : 04 26 62 20 36
Copyright © 2010 - 2021 • Tous droits réservés
 
SARL DIABOLICOM
Espace ZEN ARDÈCHE
AADEVE - accompagnement actif au développement de l'entreprise
SALON SOLANGE COIFFURE
SABATON
In&Fi Crédits Aubenas
MAISON DE LA PRESSE AUBENAS
LES MANDRINOTS - Rock Celtique
OLIVIER TAXI - Aubenas, Ucel, Vinezac
ALL THAT DANCE
PATISSERIE DIDIER LAURENT
SYLVAIN AGENCEMENT
MIROITERIE VIVARAISE
CHARPENTES, COUVERTURES - JC GLEYSE
LES STORES DU VIVARAIS
DENIS BECAUD - Le Gentleman Troubadour
CULTURELA franchisé FNAC et COLOR'I
CENTRE CULTUREL LES QUINCONCES
AC COUTURE
BOUCHERIE, CHARCUTERIE - EVESQUE CHRISTIAN
COMITÉ FOIRE ET SALON ARDECHE
ASA ARDECHE
Photo Guide