Accueil
  • Diapo
  • Diapo
ENVIRONNEMENT

Préserver les zones humides en Ardèche 2020

Préserver les zones humides en Ardèche, c'est vital pour la biodiversité !

Chaque année, la Journée mondiale des zones humides (JMZH) est célébrée le 2 février, pour commémorer la signature de la Convention sur les zones humides, dans la ville iranienne de Ramsar en 1971. La thématique de cette édition 2020 est «les zones humides et la biodiversité». L'occasion de rappeler à quel point les zones humides sont vitales pour la préservation de la biodiversité et par conséquent pour le bien-être des gens et de la planète.

En France métropolitaine, la surface des zones humides est estimée à 2,4 millions d’hectares, soit 3,7 % du territoire, mais elles abritent 25 % de la biodiversité. Ces milieux essentiels sont en déclin abrupt, tout comme la biodiversité qu’ils abritent : en France, 2/3 de la superficie des zones humides a été détruite depuis le début du 20ème siècle ; ce qui représente près de 2,5 millions d’hectares (trois fois la superficie de la Corse), dont 50% rien que sur la période 1960-1990.

Depuis plus de trente ans, les Conservatoires d’espaces naturels œuvrent pour la préservation du patrimoine naturel, dont les zones humides font figure de composante essentielle. En 2020, plus de 31 000 hectares de zones humides sont gérées et entretenues par les Conservatoires d’espaces naturels (1510 sites) en 2020. Impliqués en faveur de la biodiversité, ils agissent au quotidien pour la sauvegarde, l’entretien et le suivi de milieux humides, un peu partout en France.

Les zones humides, qu’est-ce que c’est ?

Des milieux entre terre et eau, au sol inondé une bonne partie de l’année : mares, marais, tourbières, prairies humides, bords de cours d’eau…

Un rôle majeur dans l’état de la biodiversité

En France métropolitaine, la surface des zones humides est estimée à 2,4 millions d’hectares, soit 3,7 % du territoire, mais elles abritent 25 % de la biodiversité.

100 % des d’amphibiens (grenouilles, crapauds, tritons …); 50 % des oiseaux; et 30 % des plantes remarquables et menacées en France, ainsi qu’un grand nombre de poissons, d’insectes, etc. encore mal connus, dépendent directement des milieux humides. (Le point sur… n°144, CGEDD, 2012).

Les zones humides garantes de notre bien-être

• La végétation des zones humides filtre les polluants, et rend l’eau potable.
• Les tourbières stockent 30 % du carbone terrestre.
• Les lacs et les cours d’eau sont sources d’aliments et de produits médicinaux.
• Les zones humides contribuent à réguler et atténuer inondations et sécheresses, elles sont essentielles pour l’adaptation de nos territoires aux changements climatiques.
• A l’échelle mondiale, les services des zones humides valent 47 000 milliards USD par an, plus que les forêts, les déserts ou les prairies.

Les zones humides en péril

Les zones humides disparaissent trois fois plus vite que les forêts :
• 87 % des zones humides ont disparu depuis 1700.
• En France, 2/3 de la superficie des zones humides a été détruite depuis le début du 20ème siècle ; ce qui représente près de 2,5 millions d’hectares (trois fois la superficie de la Corse), dont 50% rien que sur la période 1960-1990.
• Sur la période 2000-2010, l’état de 47 % des zones humides restantes a continué à se dégrader.

Les causes de cette destruction sont :
• Le drainage et le remblaiement pour l’agriculture et la construction.
• La pollution.
• La surexploitation des ressources (par exemple, la surpêche).
• Les espèces envahissantes.
• Les changements climatiques.

La biodiversité est en déclin abrupt et les espèces des zones humides sont les plus touchées

• Entre 1970 et 2012, les populations de poissons, d’oiseaux, de mammifères, d’amphibiens et de reptiles ont diminué de 58 %.
• Depuis 1970, 81 % des espèces des zones humides continentales et 36 % des espèces côtières et marines ont subi un déclin.
• 25 % des espèces des zones humides sont menacées d’extinction, parmi lesquelles plus de 40% des espèces d’amphibiens.

Il y a urgence à agir !

• La disparition des espèces est plus rapide qu’à n’importe quel autre moment de l’histoire de l’humanité. Et le rythme s’accélère.
• Les changements climatiques aggravent les choses.
• Les citoyens, les ONG et les gouvernements luttent pour renverser la tendance. Mais nous sommes encore très loin d’en faire assez.

2020 : année-pivot pour la biodiversité

L’année 2020 clôt la Décennie des Nations Unies pour la biodiversité (2010-2020) et va voir l’organisation de plusieurs événements planétaires dédiés à ce sujet (Congrès mondial de la nature, Marseille - France, du 11 au 19 juin ; 15eme Conférence des parties de la Convention sur la diversité biologique, Kuming - Chine, en octobre).

Face aux menaces, la préservation des milieux humides et leur utilisation durable devient un enjeu prioritaire pour garantir notre avenir.

L’édition 2020 de la JMZH s’inscrit dans cette année placée sous le signe de la biodiversité.

Les Conservatoires d’espaces naturels acteurs majeurs de la préservation des zones humides

Les Conservatoires d’espaces naturels oeuvrent pour la préservation du patrimoine naturel, dont les zones humides font figure de composante essentielle. Plus de 31 000 hectares de zones humides sont gérées et entretenues par les Conservatoires d’espaces naturels (1510 sites) en 2020.

Les Conservatoires, trente ans d’actions pour la nature

40% de l’économie mondiale repose sur les services que nous rend gratuitement la nature…

C’est pourquoi, un peu partout en France, les Conservatoires d’espaces naturels oeuvrent depuis 30 ans pour préserver le patrimoine naturel, véritable atout pour l’avenir de nos territoires.

Ils se sont donnés pour missions de connaître, restaurer, entretenir et valoriser les espaces naturels et ce, dans un esprit d’ouverture et de dialogue, en composant avec toutes les sensibilités du monde rural : naturalistes, chasseurs, pêcheurs, agriculteurs, forestiers, élus de divers bords...

Fédérés au sein d’un réseau national, la Fédération des Conservatoire d’espaces naturels, les Conservatoires sont au nombre de 29 sur toute la France métropolitaine et les Outre-mer.

Leur expertise et l’efficacité de leur approche concertée sont reconnues par des agréments des Régions et de l’Etat.

Une forte implication en faveur des zones humides

Les Conservatoires d’espaces naturels coordonnent plusieurs programmes visant la préservation et la restauration de zones humides, notamment dans le cadre des Plans Loire ou Rhône & Saône, projets pluriannuels de développement durable autour de grands fleuves et de leurs vallées.

Ils oeuvrent au quotidien pour la sauvegarde, l’entretien et le suivi de milieux humides, un peu partout en France.

En savoir plus : www.reseau-cen.org

Des exemples concrets d’actions en faveur des zones humides et de la biodiversité - FOCUS EN ARDECHE

Ardèche : la tourbière de la Verrerie sous les projecteurs !

Après d’importants travaux de restauration, la tourbière de la Verrerie, sur le commune de Burzet en Ardèche est au centre de toutes les attentions ! Cet espace remarquable géré par le Conservatoire d’espaces naturels Rhône-Alpes est un site pilote pour trois programmes de recherches scientifiques :

- le « Programme d’études ardéchois des tourbières », qui vise à mieux appréhender le fonctionnement hydrologique et les usages socio-économiques des tourbières.
- le projet CarHyCE (CARactérisation HYdromorphologique des Cours d’Eau), mené par le personnel de l’Agence française de la biodiversité (AFB).
- le projet soHUMID, porté par le Bureau de Recherches Géologiques et Minières, qui consiste à évaluer la contribution des eaux souterraines au fonctionnement de cette zone humide.

Des collaborations qui illustrent le lien fort entre scientifiques et gestionnaires d’espaces naturels...

Journée mondiale des zones humides : Programme d’animations

Dans le cadre de la Journée mondiale des zones humides, de nombreuses manifestations sont proposées un peu partout en France, pour découvrir ces territoires hors du commun que sont les milieux humides.

Retrouver tout le programme d’animations :
http://www.zones-humides.org/s-informer/partez-a-ladecouverte-des-zones-humides/espace-visiteurs


EN ARDÈCHE
SALON SOLANGE COIFFURE
Mode & Beauté
SABATON
Gourmandises & Produits du terroir
RISK SOLUTIONS Meyssonnier Assurances
Assurances
GITES EN ARDECHE
Hameau La crotte
07260 Rosières
Hameau de Cheyrès
07460 Banne
Résidence Clair Azur
07600 Vals-les-Bains
>> Gites Ardèche <<
AU CINEMA
YULI
De Icíar Bollaín.
Avec Carlos Acosta, Santiago Alfonso, Kevyin Martínez.
Durée : 1h 44min (VF)

LE VOYAGE DU PRINCE
De Jean-François Laguionie, Xavier Picard.
Avec
Durée :
SAMSAM
De Tanguy De Kermel.
Avec Lior Chabbat.
Durée :

LE PRINCE OUBLIÉ
De Michel Hazanavicius.
Avec Omar Sy, Bérénice Bejo, François Damiens.
Durée :
SONIC LE FILM
De Jeff Fowler.
Avec Malik Bentalha, James Marsden, Tika Sumpter.
Durée : 1h 40min (VF)

DUCOBU 3
De Elie Semoun.
Avec Elie Semoun, Mathys Gros, Émilie Caen.
Durée : 1h 30min (FR)
LE CAS RICHARD JEWELL
De Clint Eastwood.
Avec Paul Walter Hauser, Sam Rockwell, Kathy Bates.
Durée : 2h 09min (VF)

L'APPEL DE LA FORÊT
De Chris Sanders.
Avec Harrison Ford, Omar Sy, Dan Stevens.
Durée : 1h 40min (VF)
>> Voir le programme <<
PLANETE-ARDECHOISE.COM
Conception DIABOLICOM
1 Chemin de côte chaude 07600 Vals les Bains
Tél : 04 26 62 20 36
Copyright © 2010 - 2020 • Tous droits réservés
 
COMITÉ FOIRE ET SALON ARDECHE
CULTURELA franchisé FNAC et COLOR'I
SALON SOLANGE COIFFURE
SYLVAIN AGENCEMENT
SABATON
DENIS BECAUD - Le Gentleman Troubadour
AC COUTURE
PATISSERIE DIDIER LAURENT
RISK SOLUTIONS Meyssonnier Assurances
In&Fi Crédits Aubenas
SARL DIABOLICOM
BOUCHERIE, CHARCUTERIE - EVESQUE CHRISTIAN
CHARPENTES, COUVERTURES - JC GLEYSE
LES MANDRINOTS - Rock Celtique
AADEVE - accompagnement actif au développement de l'entreprise
Espace ZEN ARDÈCHE
MIROITERIE VIVARAISE
CENTRE CULTUREL LES QUINCONCES
ASA ARDECHE
MAISON DE LA PRESSE AUBENAS
LES STORES DU VIVARAIS
OLIVIER TAXI - Aubenas, Ucel, Vinezac
Photo Guide